GIEE, retour à la page d'accueil

Autres collectifs d'agriculteurs innovants

Flux RSSImprimer la page

D'autres dispositifs de groupes d'agriculteurs innovants ont été mis en place pour accompagner les exploitations dans leur transition vers l'agro-écologie. Comme les GIEE, ces collectifs d'agriculteurs capitalisent aussi leurs références.

Ecophyto - DEPHY 30 000

Les groupes opérationnels du PEI

Des projets collectifs Pour et Sur le Développement Régional

DECO AGRO-ECO, d'où ça vient ?

COLLAGRO

CAP VERT, Comprendre et accompagner la transition agroécologique en collectif

Ecophyto - DEPHY 30 000

Démultiplier les démarches collectives "réduction de phytos"

Un des défis de la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires est de valoriser et déployer les techniques et systèmes économes et performants qui ont fait leurs preuves, notamment au travers des 3 000 fermes DEPHY.

L’action 4 du plan Ecophyto II prévoit d’accompagner 30 000 exploitations dans leur transition vers des systèmes agro-écologiques à faible dépendance en produits phytopharmaceutiques. Il s’agit de passer des "pionniers" au plus grand nombre.

Cette action concerne des collectifs d’agriculteurs, qu’ils soient déjà constitués ou qu’ils se constituent du fait de leur engagement dans la démarche. Les groupes "30 000" seront retenus par le comité des financeurs régional après avoir répondu à un appel à propositions, lancé tous les ans par la gouvernance régionale du plan Ecophyto 2 ou par les agences de l'eau.

Retrouvez + d'infos sur les sites des DRAAF et des Agences de l'eau de votre territoire.

Les agriculteurs ciblés par la démarche sont :

  • déjà organisés dans un collectif existant avec un objectif ou des leviers d’action communs (CETA, GIEE, AEP, GDA, CUMA, réseaux de coopératives, CIVAM…)
  • et/ou déjà organisés en collectif fondé sur une entrée territoriale (signes de qualité, zones sensibles, aires d’alimentation de captage…) et souhaitant approfondir la démarche en cours autour de l’agro-écologie
  • et/ou intéressés et souhaitant s’inscrire dans une démarche collective en lien avec l’agro-écologie en vue de réduire significativement l’usage des produits phytopharmaceutiques

Les groupes sont mobilisés autour d’un projet collectif de réduction significative de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques également décliné à l’échelle de chaque exploitation. Chaque groupe comportera environ 10 à 20 agriculteurs et choisira la structure la plus adaptée pour l’accompagner dans ses démarches collectives et individuelles. Les groupes peuvent être suivis par des animateurs, également conseillers agricoles, disposant de compétences reconnues.

Pour les agriculteurs, s'engager dans la démarche 30 000 c'est bénéficier de l'accompagnement et du conseil de la structure de son choix pour mener à bien les projets du collectif et des agriculteurs dans une démarche de transition agro-écologique à bas niveau de produits phytosanitaires.

En savoir + sur le portail EcophytoPic, plateforme de capitalisation des systèmes de production intégrés des Fermes DEPHY

Les groupes opérationnels du PEI

Groupes opérationnels : des projets axés sur les résultats

Les groupes opérationnels (GO) sont les pièces maîtresses du PEI-AGRI. Il s'agit d'un groupe de personnes qui se rassemblent pour travailler à des solutions pratiques et concrètes en réponse à un  problème ou une opportunité d’innovation et dont le projet est financé par la Politique européenne de développement rural.

Les GO sont composés d’une diversité d’acteurs portant un même projet innovant : agriculteurs, PME, conseillers, chercheurs, ONG...
Les partenaires d’un GO doivent être désireux de coopérer avec d’autres et partager les résultats obtenus au sein du réseau PEI-AGRI. De sorte que d’autres groupes puissent bénéficier de leur travail au sein du réseau PEI-AGRI. 

Les GO : les opportunités de financements

La politique de développement rural apporte des aides spécifiques à l’émergence et au financement des groupes opérationnels pour la période 2014-2020. Elles sont proposées via les Programmes de Développement Rural (PDR) mis en œuvre par les États membres ou les régions. Ces PDR peuvent offrir des soutiens financiers aux GO qui souhaitent développer, tester ou mettre en œuvre des approches innovantes.

Les champs d'action des GO

Les types de projets et de champs d’action pour un GO sont très larges mais le projet doit contribuer à l’objectif du PEI-AGRI : promouvoir l’innovation au profit d’une agriculture plus efficace dans l’utilisation des ressources, productive, à faible émissions, résiliente au changement climatique, et qui se développe en harmonie avec les ressources naturelles essentielles dont dépendent l’agriculture et la sylviculture. 

Le projet peut viser le développement de nouveaux produits, pratiques, procédés ou technologies agricoles, agro-alimentaires ou forestières en vue d’expérimenter et adapter les technologies et procédés à un contexte géographique et environnemental.

La mise en oeuvre des GO est suivie en France par le réseau rural français.

Cliquez sur l'image pour télécharger l'infographie

Téléchargez la brochure "Groupes opérationnels du PEI-AGRI, transformer votre idée en innovation"

Consultez le tableau de présentation des GO

En savoir + sur les GO sur le site web du EIP-Agri (en anglais)

Des projets collectifs Pour et Sur le Développement Régional

Les 33 projets PSDR 4

PSDR 4 comporte 33 projets de recherche qui se répartissent dans 10 grandes régions concernées par le programme.

En savoir + sur les 33 projets PSDR 4

DECO AGRO-ECO, d'où ça vient ?

Le projet DeCo Agro-Eco est né suite à l’appel à proposition "Mobilisation Collective pour le Développement Rural" lancé en 2014 par le Réseau Rural National Français.

Piloté par l’ACTA, il est également animé par l’APCA et Agro-Transfert Ressources et Territoires. AgroParisTech, le Muséum National d’Histoire Naturelle et l’INRA en sont les partenaires.

Il a débuté en Septembre 2015 et se déploie sur 3 ans.

L’ambition du réseau national DeCo Agro-eco est de mettre en relation ces groupes pour faciliter l’échange de pratiques, stimuler leur créativité et les aider à capitaliser leurs résultats pour en faire bénéficier le plus grand nombre.

En savoir + sur le réseau DeCo Agro-eco

COLLAGRO

Le réseau des collectifs d’agriculteurs pour la transition agroécologique

En savoir + sur COLLAGRO

CAP VERT, Comprendre et accompagner la transition agroécologique en collectif

De 2014 à début 2017, Le projet CAP VERT, lauréat de l’appel à projets "Innovation et partenariat" 2013 financé par le ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt via le Compte d'affectation spéciale développement agricole et rural (Casdar), s’était fixé deux objectifs :

  • Comprendre les nouvelles formes de coopération entre agriculteurs au service de la transition agroécologique.
  • Produire des ressources pour accompagner leur émergence et leur développement.

 

En savoir + sur CAP VERT