typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2871775fr_FRLes chambres d'agricultureWed, 12 Dec 2018 14:04:28 +0100Wed, 12 Dec 2018 14:04:28 +0100TYPO3 EXT:newsnews-51127Mon, 03 Dec 2018 11:10:00 +0100Une journée "Agricultures innovantes et partenariats" pour mettre en avant les collectifs d'agriculteurshttps://pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/innovation-rd/innovation/evenements/journee-agricultures-innovantes-et-partenariats-2019/Une 2e édition de la journée "Agricultures innovantes et partenariats", sera organisée le jeudi 7 mars 2019 à Angers. La journée sera divisée en ateliers où témoigneront à chaque fois un animateur accompagné d’un agriculteur du groupe sur les réussites de leur collectif.Pays-de-la-LoireAgroécologie, HVEnews-48570Fri, 31 Aug 2018 12:46:31 +0200Autonomie fourragère en zone de haute-montagne : Portes ouvertes, le 4 septembre 2018 / GIEE Eau'ptimiser l'irrigation de prairies / Hte Mauriennehttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/autonomie-fourragere-en-zone-de-haute-montagne-portes-ouvertes-le-4-septembre-2018-giee-eaupti/Invitation journée Innov'Action - GIEE "Eau'ptimiser l'irrigation de prairies / Hte Maurienne. Portes ouvertes sur le thème : "Assurer son autonomie fourragère et la qualité de ses foins en zone de haute montagne" avec exposition de matériel, visite du déshumidificateur et des parcelles d'essai de prairies temporaires.Au programme :
  • Choix de prairies temporaires adaptées à son contexte
  • Gestion raisonnée de l'irrigation : pratiques sur l'exploitation, témoignages sur l'expérience collective et les investissements réalisés sur la commune de Val-Cenis (GIEE)
  • Visite, références et retour d'expérience sur l'utilisation d'un déshumidificateur HSR
  • Perspectives : lien avec le terroir, complémentarité avec les prairies naturelles et l'alpage.

Mardi 4 septembre de 10 h à 12 h 30 à Sollières-Sardières

GAEC MELQUIOT - L'Envers-Sollières 73500 VAL-CENIS

Contact : Thomas Malvoisin, Conseiller agro fourrages - 06.66.47.23.63

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesSavoie
news-48034Fri, 10 Aug 2018 16:56:52 +02003èmes Rencontres Nationales Maïs Population, du 11 au 13 septembre 2018 dans la Loire / GIEE POP ECOLEShttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/3emes-rencontres-nationales-mais-population-du-11-au-13-septembre-2018-dans-la-loire-giee-pop-eco/De plus en plus de collectifs d'agriculteurs en France réintroduisent dans leurs cultures des variétés "population" de maïs à la place des hybrides, pour gagner en autonomie semencière et travailler des plantes plus adaptables à des conditions pédoclimatiques rudes et des pratiques économes en intrants.Ces collectifs se retrouvent depuis plusieurs années pour échanger, partager leurs expériences, leurs résultats, leurs questionnements... afin de faire progresser leurs connaissances et savoir-faire pour la culture du maïs pop' et la production de semences. 

Cette année, le groupe maïs pop' de Loire et Rhône accueille les 3e rencontres nationales, qui se tiendront sur 3 jours, du 11 au 13 septembre 2018 :

  • des temps réservés aux membres du projet CASDAR COVALIENCE sur l'évaluation de la sélection paysanne des maïs,
  • des temps élargis à tous les collectifs maïs population, expérimentés ou émergents,
  • une matinée ouverte au grand public de la profession agricole Jeudi 13 Septembre 2018 de 10h à 12h30, ferme de Pierre-Olivier Rajot à Dancé (42).


Pour en savoir plus :

> invitation grand public où vous retrouverez le programme et modalités de participation

> dossier de presse en ligne pour en savoir plus sur le groupe maïs pop' de l'ADDEAR 42

Contact : elodie.addear.42@orange.fr

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesLoire
news-46632Thu, 12 Jul 2018 14:55:01 +0200GIEE de Normandie : quatre années de recherche et de développement sur le pois d’hiverhttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/giee-de-normandie-quatre-annees-de-recherche-et-de-developpement-sur-le-pois-dhiver/Le 5 février 2015, les statuts du GIEE «Agriculteurs pionniers dans la triple performance du pois d’hiver » ont été signés en préfecture.Les membres du GIEE sont tous les ans un peu plus nombreux à cultiver le pois d'hiver. Ils ont pu mutualiser leurs expériences de cette culture adaptée aux pentes ingrates de l’est de la Seine-Maritime.

Le groupe compte, pour sa 4ème année d’existence, 15 membres cultivant 120 ha contre 8 pour 80 ha lors de sa constitution.

Les déconvenues, qui ont malmené la culture après l’excellente année 2015, n’ont pas fait disparaitre la culture des assolements : 
  • 2016 : années de bactériose et de maladies non contrôlables 
  • 2017 : année de chute des cours du pois passés de 250 à 190-200 €/tonne
  • 2018 :  fin du statut de culture à SIE pour les pois d’hiver avec intrant.

La structure du GIEE a permis la réalisation de 5 à 6 essais annuels. La création de références a permis de faire bénéficier au groupe d’un haut niveau de connaissance, qui continue à revendiquer depuis le début son fort attrait environnemental et sociétal : 

  • Très faible niveau de charges, d’interventions, d’IFT, d’émission de gaz à effets de serre
  • Bénéfice agronomique inégalé dans la rotation, réduction du parasitisme
  • Absence de fertilisation azotée et soufrée
  • Etalement des temps de travaux du semis à la récolte ; réduction sensible du temps de travail de l’agriculteur lui permettant de conduire d’autres cultures exigeantes : betteraves, lin, pommes de terre
  • Valorisation  des terres en pente ou caillouteuses. 
     

En 2018, le GIEE menait encore des essais : variété, densité, protection fongicide, produits de biocontrôle (extrait fermenté d’ortie), essais étendus également sur la culture de fèverole d’hiver. 
Avec une base solide de références, le GIEE pourrait développer la valorisation de ces graines par voie de toastage comme cela se pratique par ailleurs dans le Calvados et en Bretagne.
 

François d’Hubert et Yoann Navasse
Chambres d’agriculture de Normandie

]]>
NormandieCalvadosEureMancheOrneSeine-MaritimeDiversification des assolementsSystèmes économes en intrantsChambre d'agriculture
news-45410Fri, 15 Jun 2018 15:32:47 +0200GIEE Pays de la Loire : appel à projets 2018, candidatez avant le 16 juillet 2018 !http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/giee-pays-de-la-loire-appel-a-projets-2018-candidatez-avant-le-16-juillet-2018/Le groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE) constitue l’un des outils qui favorisera la transition agro-écologique en s’appuyant de manière privilégiée sur des projets collectifs dont l’objectif sera de combiner la performance économique, environnementale et sociale des exploitations. Il permettra également d’impliquer plus efficacement l’ensemble des acteurs des filières et du développement agricole en lien avec les enjeux du territoire. Des dizaines de GIEE ont déjà été lancées en Pays de la Loire.Les collectifs d’agriculteurs et, le cas échéant, d’autres partenaires qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux, peuvent être reconnus GIEE.

En Pays de la Loire, de nombreux GIEE ont déjà été agréés sur des problématiques d'une très grande diversité.

Consultez le site de la DRAAF pour en avoir plus et vous inscrire avant le 16 juillet 2018.

]]>
Pays-de-la-Loire
news-45263Thu, 14 Jun 2018 12:23:47 +020023 GIEE en Pays de la Loire : autonomie, agriculture bio, biodiversité, agriculture de conservation, agriculture péri-urbaine, énergie, dynamiques de territoires ou commerciales, multiperformances... parmi bien d'autres sujetshttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/23-giee-en-pays-de-la-loire-autonomie-agriculture-bio-biodiversite-agriculture-de-conservation/Les GIEE sont des collectifs d’agriculteurs reconnus par l’État qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. L'Etat a reconnu 23 projets en Pays de la Loire.Ces GIEE constituent l’un des outils structurants du projet agro-écologique pour la France, engagé par le ministre de l’Agriculture le 18 décembre 2012, pour impulser la transition écologique des modes de production de la filière agricole. En 2015, 23 projets ont reçu un avis favorable pour être reconnus groupements d’intérêt économique et environnemental dans les Pays de la Loire. La richesse des sujets illustre bien la grande diversité des filières de production agricole régionale :

]]>
Pays-de-la-LoireAgroforesterieBiodiversité naturelleMéthanisationAgriculture biologiqueCommercialisationAutonomie alimentaire des élevagesConservation des solsSystèmes économes en intrants
news-45191Wed, 13 Jun 2018 16:12:02 +0200Tour de champs Agroforesterie en Seine-Maritime et dans l'Eurehttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/tour-de-champs-agroforesterie-en-seine-maritime-et-dans-leure/L'ADAN (Association pour une Dynamique Agroforestière en Normandie - GIEE) organise les 14 et 15 juin des rencontres avec les agriculteurs agroforestiers dans l'Eure et la Seine-Maritime dans le cadre de l'opération Innov'Action.Ces deux journées seront l'occasion de rencontrer et d'échanger avec des agriculteurs agroforestiers.
Ils présenteront leurs projets, les travaux d'ADAN et du GIEE Agroforesteries en Normandie ...

Le programme en détail :

Jeudi 14 juin - En Seine-Maritime

> 14h Rdv à Cailleville près de St Valéry en Caux
Agroforesterie et grandes cultures, Bandes Ligno-cellulosiques, BRF, intensification agroforestière.

> 16h à Crécy près d'Auffay
Agroforesterie et élevage, densification agroforestière à vocation énergétique.

Vendredi 15 juin - Dans l'Eure

> 14h Rdv à Tilly près de Vernon
Agroforesterie intra et péri parcellaire, agriculture de conservation.

> 16h Rdv à Gauciel près d'Evreux
Agroforesterie péri parcellaire et vergers, bois énergie, arbres têtards et apiculture.

> 18h Rdv à Orvaux près de Conches-en-Ouche
Agroforesterie et élevage, impact sur la biodiversité.

A l'issue de ce tour de champs, ADAN propose une soirée conviviale autour d'un repas à Orvaux.
Ce repas sera l'occasion d'échanges avec les membres de l'association.

Une participation financière de 19 € par personne vous sera demandée à l'inscription

Inscription obligatoire 

Contact : 
Yann Pivain
Tél. : 02 32 35 95 32
yann.pivain@remove-this.normandie.chambagri.fr

]]>
NormandieAgroforesterieGIEChambre d'agriculture
news-43393Wed, 23 May 2018 09:44:00 +0200Lancement des "Trophées de l'agro-écologie" 2018http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-des-trophees-de-lagro-ecologie-2018/Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation organise le concours qui se déroulera du 15 avril 2018 au 31 juillet 2019. La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 30 juin 2018L’objet des « Trophées de l'agro-écologie » est de distinguer des démarches innovantes, individuelles ou collectives, exemplaires d’une agriculture à la fois productive et respectueuse de l’environnement et des hommes qui la font vivre.

Chaque démarche doit donc répondre à différents enjeux :
  • avoir un impact positif sur l’environnement
  • être économiquement viable
  • prendre en compte les aspects sociaux et territoriaux


2 prix seront discernés : le « Grand prix de la démarche collective » où le jury privilégie les groupes ayant déjà un certain nombre de réalisations à leur actif. Et le « Prix de l'Innovation » pour les démarches individuelles abouties -non pour des initiatives encore au stade de l’élaboration ou de la mise en oeuvre.

Le Grand prix de la démarche collective cible tout particulièrement les GIEE! N'hésitez pas à participer et mettre en avant les travaux de votre groupe. Pour en savoir plus sur le concours et vous inscrire, rendez-vousici.

]]>
news-42167Mon, 30 Apr 2018 09:18:00 +0200Retrouvez la liste des GIEE reconnus en 1 clic !http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/retrouvez-la-liste-des-giee-reconnus-en-1-clic/Plus de 470 GIEE ont été labellisés depuis le lancement de cette dynamique collective pour engager les agriculteurs vers l'agro-écologie et la multiperformance.

Le tableau permet de parcourir rapidement l'ensemble de ces projets de groupe et d'accéder aux informations permettant de les décrire rapidement.

Consultez le tableau des GIEE

]]>
news-42145Mon, 23 Apr 2018 15:39:00 +0200Les réseaux DEPHY expliqués en 4 minhttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-reseaux-dephy-expliques-en-4-min/Depuis 2014, le réseau DEPHY FERME regroupe 3 000 agriculteurs engagés volontairement dans la réduction de l’usage des produits phytosanitaires sur leur exploitation.Le réseau FERME est actuellement composé de 257 groupes de 12 agriculteurs en moyenne, chacun suivi et accompagné par un ingénieur réseau.

Les réseaux DEPHY mettent en relation les agriculteurs impliqués dans le dispositif Ecophyto DEPHY Ferme. Il s'agit d'exploitations agricoles impliquées pour la mise en œuvre d’itinéraires techniques permettant la réduction de l'usage des produits phytosanitaires.

Il constitue une action phare du plan Ecophyto, qui vise à réduire l’utilisation des pesticides de 50 % à l’horizon 2025, tout en maintenant une agriculture économiquement performante. Les fermes DEPHY couvrent les principales filières de production française : grandes cultures, polyculture-élevage, viticulture, arboriculture, cultures légumières, horticulture et cultures tropicales. Elles sont réparties sur l’ensemble du territoire national, y compris les départements et régions d’outre-mer.

Les ingénieurs territoriaux et ingénieurs réseaux de DEPHY Centre Val de Loire ont réalisé une vidéo didactique pour mieux cerner ces réseaux d'acquisition de références qui doivent permettre de démultiplier les systèmes agricoles économes en produits phytosanitaires.

]]>
Centre-Val-de-Loire
news-42138Tue, 17 Apr 2018 15:29:00 +0200agri.mouv, le 1er concours vidéo des collectifs d'agriculteurs !http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/agrimouv-le-1er-concours-video-des-collectifs-dagriculteurs/agri.mouv est un concours de vidéos sur Youtube pour mettre en avant les projets et les actions des groupes d'agriculteurs. Le concours est ouvert aux collectifs d'agriculteurs accompagnés/animés par un conseiller Chambre d'agriculture et adhérents à la FNGEDA.

Il permet de mettre en avant les actions de groupe pour faire connaitre les projets via de courtes vidéos et une diffusion nationale sur la chaîne YouTube des Chambres d'agriculture.

 

Si vous êtes animateur ou membre d'un collectif, vous pouvez participer en envoyant vos vidéos jusqu'au 1er juin.

Consultez la page dédiée au concours pour prendre connaissance des modalités de participation.

Vous pouvez contacter les organisateurs du concours pour en savoir plus.


]]>
news-42155Tue, 10 Apr 2018 16:02:18 +0200Journées inter-collectifs organisée en Nouvelle-Aquitainehttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/journees-inter-collectifs-organisee-en-nouvelle-aquitaine/La CRA Nouvelle-Aquitaine a organisé avec la DRAAF deux journées inter-collectifs destinées à favoriser les interactions entre animateurs de groupes GIEE, DEPHY et Ecophyto 30 000. news-41539Tue, 03 Apr 2018 10:02:00 +0200Les collectifs sur le devant de la scène au Salon de l'agriculture 2018 !http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-collectifs-sur-le-devant-de-la-scene-au-salon-de-lagriculture-2018/3 agriculteurs membres de collectifs d'agriculteurs dont GIEE ont témoigné des vertus des dynamiques de groupe pour la réussite de leur projet lors d'une table ronde organisée par le ministère de l'agriculture au SIA 2018.Le Salon International de l'Agriculture avait pour sujet phare en 2018 les dynamiques collectives entre agriculteurs.

Pour promouvoir ces dynamiques de groupes, le ministère de l'agriculture a organisé une table ronde "Transition agro-écologique et réduction des pesticides : une aventure collective !" en présence du ministre.

Cet évènement a permis de faire :

  • connaître et promouvoir les initiatives de collectifs d'agriculteurs impliqués dans l'agroécologie et la réduction de l'usage des pesticides auprès du grand public
  • montrer que les changements de pratiques sont possibles
  • sensibiliser aux enjeux des États généraux de l'alimentation
  • présenter la recherche qui accompagne la transition vers le développement d'alternatives aux pesticides.

3 agriculteurs membres de collectifs ont ainsi pu témoigné de leurs projets de groupe :

  • Vincent Martinant - agriculteur en Grandes cultures en plaine de Limagne (Auvergne-Rhône-Alpes) - responsable d'un GIEE animé par la Chambre d’agriculture du Puy-de-dôme regroupant 12 céréaliers et 4 éleveurs travaillant sur l'équilibre de la fertilisation, les échanges entre céréaliers et éleveurs, et associé à un projet de méthanisation. Egalement membre d'un groupe Ecophyto-30 000 animé par le GAB 63 (financement GIEE demandé en 2017, financement 30 000 prévu pour 2018) regroupant des céréaliers pour réduire fortement l'usage des produits phytosanitaires.
  • Grégoire Besson - viticulteur Ecophyto DEPHY sur les coteaux de l'Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes) et chef de culture d'un propriétaire négociant regroupant une vingtaine de personnes. Le groupe Ecophyto DEPHY est assez récent avec 2 années d'exercice et s'est constitué sous l'impulsion de la Chambre d'agriculture de l'Ardèche. Il regroupe une dizaine de viticulteurs dont la plupart sont indépendants ou en coopérative. Les deux thématiques de travail principales sont l'entretien du sol sur les vignobles en forte pente et la réductions voire la suppression des herbicides. De nombreuses expérimentations et test de produits sont en cours : biocontrôle, enherbement des vignes, désherbage mécanique via un treuil autoconstruit. Le groupe animé par la Chambre d'agriculture échange et partage sur les références obtenues.
  • Jules Charmoy, polyculteur-éleveur en agriculture biologique en Dordogne (Nouvelle Aquitaine), il travaille en groupe depuis plus de 15 ans (CUMA entre autres) et pilote le GIEE Méthacycle structuré autour d'un projet de méthaniseur et d'un séchoir à céréales. Il travaille aussi la conservation des sols, la suppression des produits phytosanitaires, l'économie circulaire locale, et le développement de l'emploi sur les exploitations. Le groupe est animé par la FDCUMA de la Dordogne.

Regarder l'intégralité de cette table ronde sur les dynamiques collectives :

]]>
Auvergne-Rhône-AlpesNouvelle-Aquitaine
news-41373Fri, 23 Mar 2018 14:43:16 +0100La dynamique GIEE se poursuit en 2018 !http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-dynamique-giee-se-poursuit-en-2018/On compte 477 GIEE en février 2018 regroupant environ 7 500 exploitations et 9 000 agriculteurs. C'est 105 GIEE de plus qu'en 2017 !La taille des collectifs varie entre une petite dizaine et plus de 100 agriculteurs, avec une moyenne autour d’une vingtaine d’exploitants agricoles par GIEE. Dans de nombreux cas, des partenaires non-agriculteurs, comme un lycée agricole, font également partie du collectif.

Toutes les productions sont représentées (y compris l’apiculture ou les productions végétales spécialisées comme l’arboriculture ou les plantes aromatiques, plantes à parfum et médicinales) ; le plus souvent, divers types de systèmes de production sont présents au sein d’un même GIEE. Plus de 60 % des projets concernent l’élevage, environ 1/4 concernent les grandes cultures. De nombreux projets associent des exploitations d’élevage avec des exploitations de cultures.

Quelles sont les thématiques de travail des GIEE ?

  • En moyenne, les GIEE travaillent sur 4 thématiques différentes, ce qui indique une importante transversalité des approches, à la base de la démarche agro-écologique.
  • La thématique la plus fréquemment citée est la réduction d'intrants et le recours aux alternatives aux produits phytos (46 %) suivie de l'autonomie alimentaire des élevages et agropastoralisme (37 %) et de la conservation des sols et couverts végétaux (34 %).

]]>
news-30433Thu, 08 Mar 2018 15:50:00 +0100Zoom sur les GIEE des Hauts de France http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/zoom-sur-les-giee-des-hauts-de-france/La Chambre régionale d'agriculture a réalisé un panorama des GIEE de la région. Début 2018, on compte 19 GIEE en Hauts de France.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

]]>
Hauts-de-France
news-39627Tue, 13 Feb 2018 08:52:40 +0100Zoom sur les GIEE de Normandie et les Champs d'Innovationhttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/zoom-sur-les-giee-de-normandie-et-les-champs-dinnovation/Fin 2017, la Normandie compte 26 GIEE reconnus sur son territoireCes collectifs d’agriculteurs, accompagnés par des Chambres d’agriculture, des centres de gestion, des instituts techniques, des coopératives ou des associations de développement, innovent et expérimentent des techniques pour améliorer l’autonomie alimentaire de leurs troupeaux, développer l’usage des couverts végétaux, lutter contre l’érosion des sols, renforcer la biodiversité, mettre en œuvre des projets de méthanisation, d’agro-foresterie…

Voir les différents GIEE de la région normande

Les Champs d'Innovation

A l'occasion du 1er forum régional "Les Champs d'Innovation", plusieurs GIEE ont pû partager leur savoir-faire et leur expérience. Une brochure à destination des agriculteurs et prescripteurs a été réalisée par la Chambre Régionale de Normandie.

Téléchargez la brochure

Un guide des aides accessibles aux GIEE

Ce guide, réalisé par la DRAAF de Normandie est à destination des GIEE et de leurs structures d’accompagnement. Il répertorie les principales aides mobilisables par les GIEE et leurs membres et identifie les contacts permettant de disposer de plus d’informations.

Téléchargez le guide des aides

Focus sur le GIEE Sol en Caux

Premiers retours d'expérience sur l'agriculture de conservation y compris pour les cultures industrielles

Les agriculteurs de l'association Sol en Caux, en partenariat avec l'ARAD² de Cerfrance Normandie Maine, ont travaillé pendant 3 ans sur l'adaptation des principes de l'agriculture de conservation aux systèmes de production du Pays de Caux (Seine Maritime).

Ce projet labellisé Casdar Mobilisation Collective pour l'agro-écologie leur a permis de se former, d'expérimenter et faire une première synthèse de leurs réussites et échecs au travers de 8 fiches.

Consultez la présentation du GIEE et les fiches de leur 1er retour d'expérience

]]>
Normandie
news-39227Mon, 05 Feb 2018 14:16:23 +0100Collectifs d'aujourd'hui, une diversité de fonctionnementhttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/collectifs-daujourdhui-une-diversite-de-fonctionnement/Collectifs agricoles pour une TRansition Agro-Ecologique Innovation – Connaissances – ExpérimentationLe projet COTRAE, mené depuis 2015 en Rhône-Alpes, est une démarche originale de co-production de connaissances entre agriculteurs, accompagnateurs des groupes et chercheurs. Les premiers éléments d’analyse des collectifs font apparaitre des modalités diversifiées de fonctionnement et les groupes s’approprient et bénéficient différemment de l’interaction collectif/processus d’expérimentation et accompagnement.

Le projet COTRAE

]]>
Auvergne-Rhône-Alpes
news-36863Thu, 14 Dec 2017 09:25:06 +0100Rapport d'études de l'ASPhttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/rapport-detudes-de-lasp/Dans quelle mesure les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) participent-ils à la transition agro-écologique dans les territoires ?L'étude de l'Agence de Services et de Paiement menée par Anne Buchet et Tiphaine Le Mao conduite à partir de GIEE rencontrés en 2016 en Nouvelle Aquitaine, a cherché à éclairer sur les motivations des agriculteurs engagés, ainsi que sur les atouts et les limites de l'outil de politique publique.

L’étude dresse un bref panorama national et régional des exploitations qui intègrent des groupements, selon leurs orientations de productions et les thématiques agro-écologiques retenues.

A travers des témoignages et des expérimentations précises de démarches agro-écologiques, l’étude analyse des cas pratiques d’exploitations en transition. Elle révèle la variété et la multiplicité des motivations au changement et confirme la diversité des innovations agro-écologiques et des acteurs qui les portent. Elle révèle que le regroupement d’agriculteurs, accompagnés par un animateur sur un projet commun, encourage et facilite l’évolution des pratiques agricoles.

L’étude recense aussi les faiblesses de l’outil GIEE (notamment financières) à dire d'acteurs.

Il ressort aussi que le GIEE offre l’opportunité pour les exploitants d’expérimenter de nouvelles pratiques et d’échanger collectivement à chaque étape d’un projet ; l’accompagnement technique et administratif par un animateur dédié au groupement est essentiel pour faire vivre le projet.

L’étude conclut que le GIEE est un outil « tremplin » vers l’agro-écologie, car il accompagne les agriculteurs dans un projet collectif, pendant trois ans, pour que les nouvelles pratiques mises en oeuvre s’enracinent durablement.

Le rapport complet de cette étude de l'ASP

]]>
news-34280Wed, 15 Nov 2017 11:09:03 +0100Plus verte et plus économe, l’agro-écologie trace son sillon http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/plus-verte-et-plus-econome-lagro-ecologie-trace-son-sillon/Ecoutez l'émission Interception de France Inter mettant en avant les dynamiques GIEE.Entre l’agriculture conventionnelle, gourmande en engrais, produits phytosanitaires et antibiotiques et l’agriculture biologique, dont les règles rendent la généralisation complexe.

Un concept qui date du début du 20ème siècle, mais revenu au goût du jour depuis qu’en 2012 le ministère de l’Agriculture en a fait un axe de développement.
Le principe général est d’utiliser les ressources naturelles pour produire mieux, sinon plus. Et les résultats, y compris économiques, pour les agriculteurs qui s’y engagent sont généralement plutôt satisfaisants. Il est encore bien difficile de quantifier le phénomène, mais son expansion n’est, par exemple, sûrement pas étrangère au fait que pour la première fois depuis plusieurs décennies, la consommation de produits phytosanitaires a diminué (de 2,7%) en 2015 en France.

Et depuis deux ans, la consommation d’antibiotiques, elle, a baissé de 20% dans les élevages du pays. Respect des sols, assolement diversifié, utilisation de déchets naturels comme engrais, les possibilités sont multiples.

Yves Decaens s’est rendu en Charente limousine dans la région de Saint-Junien, où depuis 2001, un collectif d’agriculteurs désormais regroupés dans le GIEE (Groupement d’intérêt économique et environnemental) Cendrécor, s’est associé à la papeterie industrielle locale. Celle-ci fournit ses cendres résiduelles, qui, épandues sur les cultures fourragères en améliorent la productivité. Résultat, les éleveurs travaillent en autonomie alimentaire.

Ecoutez l'émission - 47 minutes

]]>
Nouvelle-Aquitaine
news-26745Wed, 28 Jun 2017 09:53:35 +0200Un site web pour tout savoir sur les GIEEhttp://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/un-site-web-pour-tout-savoir-sur-les-giee-1/Ce nouveau site est dédié aux actions mises en place par les GIEE. Il permet à chacun de consulter les travaux réalisés par les GIEE.A quoi sert ce site web ?

Ce site permet de s'informer sur les actions mises en place par les GIEE, collectifs d'agriculteurs reconnus par l'Etat et de partager au plus grand nombre leurs résultats.

Vous trouverez une présentation détaillée de chaque GIEE ainsi que les actions et livrables réalisés par les GIEE : guide, cartographie de territoires, étude comparatives, outil de formation en ligne, indicateurs de diagnostic et les actualités des GIEE par région.

A fin juin 2017, environ 200 GIEE sur plus de 400 reconnus sont accessibles sur le site web. Le site est mis à jour régulièrement avec les autres GIEE.

Comment trouver un GIEE ?

Vous avez 3 moyens de rechercher un GIEE :

par région : trouvez facilement les GIEE proches de chez vous

par thématique : filtrez et faites afficher les GIEE travaillant sur une thématique spécifique

par structure d'accompagnement : cherchez les GIEE accompagnés par un organisme agricole

Comment se renseigner sur les GIEE ?

Pour obtenir des informations sur les GIEE, les appels à projets pour la reconnaissance, la capitalisation ou le suivi administratif, vous pouvez contacter les référents régionaux GIEE.

Trouvez les référents GIEE de votre région

S'informer sur les autres collectifs d'agriculteurs innovants

D'autres dispositifs de groupes d'agriculteurs innovants sont mis en place pour accompagner les exploitations dans leur transition vers l'agro-écologie. Comme les GIEE, ces collectifs d'agriculteurs capitalisent aussi leurs références.

]]>
news-25700Thu, 01 Jun 2017 15:39:21 +0200Les Trophées de l'agro-écologie 2017http://www.giee.fr/actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-trophees-de-lagro-ecologie-2017/Un GIEE de la région Occitanie récompensé par le grand prix de la démarche collective.Le 17 janvier 2017 s'est tenu le jury des Trophées de l'agro-écologie. Les prix des trophées de l'Agro-écologie ont ensuite été remis par le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll lors du Salon International de l'Agriculture le jeudi 2 mars 2017.

Le grand prix de la démarche collective (prix récompensant un collectif d'agriculteurs lauréats de l'AAP MCAE ou ayant obtenu la reconnaissance GIEE) a été remis au GIEE "La Clé des Champs Fleuris", région Occitanie. C'est un collectif d'éleveurs ovins catalans pour leur projet de remise en culture de friches "FRICATO : les éleveurs ne s'en frichent plus !".

Le suivi et l'accompagnement technique sont assurés en partenariat avec la Chambre d'agriculture 66, la mairie de Claira, la Chambre régionale d'agriculture Occitanie et Yann Bertin, consultant pour la mairie sur les itinéraires techniques. ]]>
Occitanie