GIEE, retour à la page d'accueil

AGROECOS

Flux RSSImprimer la page

L’agronomie au service d’une agriculture plus agro-écologique et plus durable,

Le projet AGROECOS vise à faire découvrir et à développer l'agriculture de conservation des sols afin d'augmenter la fertilité biologique des sols, de réduire l'impact des exploitation sur l'environnement et de limiter

DESCRIPTION DU PROJET

Suite au développement de l'agro-écologie et à la demande de plusieurs agriculteurs (producteurs de céréales et d'oléagineux), le club AgroEcos a été initié par Damier Vert, un service technique de Dijon Céréales, afin d'approfondir la thématique de l’agriculture de conservation.

Le projet vise à faire découvrir et à développer l'agriculture de conservation des sols sur le territoire dans le but d'augmenter la ffertilité biologique des sols, réduire l'impact des exploitation sur l'environnement et limiter les charges au sein des exploitations.

Le projet présente une approche systémique globale. En effet, les 34 exploitants engagés dans cette démarche ont pu se rendre compte de l'essoufflement du système conventionnel du territoire basé sur la rotation colza-blé-orge. Sur le plan économique, l'agriculture de conservation va permettre aux exploitants de réduire les coûts liés à la consommation de carburant en supprimant entre autre le labour. De plus, le fait d'augmenter la diversification des rotations va permettre de stabiliser voir d'améliorer les rendements en plus de diminuer les frais dus au désherbage.

D'un point de vue environnemental, le projet vise à atteindre un bon état biologique et physique du sol. Il va être obtenu par une réduction du travail du sol, qui perturbe l'activité biologique de ce dernier, et par une protection du sol par la mise en place de couverts végétaux qui ont pour but de diminuer les effets de l'érosion du sol, qui apportent de la matière organique en surface et donc de restaurer la fertilité des parcelles.Finalement, sur le plan social, l’agriculture de conservation des sols permet de diminuer la charge de travail du au travail du sol en se dirigeant progressivement vers le semis direct.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
34

STRUCTURE PORTEUSE
DIJON Céréales

PRINCIPALE PRODUCTION
Grandes cultures

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Agriculture de conservation

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

Chambre régionale d’agriculture BFC

PARTENAIRES ENGAGES

Jean-François ANDRE, Chambre d’agriculture, AgrOnov, Artémis.