GIEE, retour à la page d'accueil

Porc Autonomie

Flux RSSImprimer la page

Renforcer l'autonomie du système d'exploitation en polyculture-élevage porcins

Les éleveurs de ce GIEE souhaitent renforcer l’autonomie du système d’exploitation polyculture – élevage porcin

DESCRIPTION DU PROJET

Les 22 exploitations sont naisseurs-engraisseurs de porcins et reposent en grande partie sur la complémentarité entre productions végétales et animales. Ces éleveurs de porcs produisent en moyenne 80% de l’alimentation de leurs élevages (en prenant en compte des achats de matières premières dans un rayon de 50 km). Les exploitants souhaitent maintenir, voire améliorer leur autonomie alimentaire. Aussi des rencontres sont organisées avec des agriculteurs ayant réussis la production d’oléo-protéagineux, de protéines végétales, avec de bonnes performances économiques et environnementales.

Ces enjeux de performances se traduiront par la sécurité des rendements voire leur augmentation. Intégrer dans les assolements des cultures riches en protéines, notament les protéagineux qui permettent l’allongement des rotations tout en ayant des protéines bien valorisées en aliments. Réduire les émissions de GES par la diminution de l’utilisation de tourteau de soja, en provenance du Brésil, en les substituant par des oléo-protéagineux issus de l’exploitation ou des unités de transformation de proximité à partir de la graine de colza produite localement.

A travers ce projet, l’objectif est aussi d’améliorer le revenu des exploitants par la maitrise des charges d’exploitation tant au niveau des productions végétales qu’animales. De développer l’autonomie des exploitants grâce aux échanges entre les producteurs. Des visites sont organisées dans des exploitations mais aussi à l’étranger (Allemagne et Autriche) où la fabrication d’aliment à la ferme fait partie des gages de compétitivité (mode de distribution de l’aliment fini, case de maternité en liberté...).

Les éléveurs du GIEE effectuent un travail commun pour l’amélioration des conditions de travail dans les élevages. En appui avec le service bâtiment CIRHYO, ils conçoivent au mieux les rénovations ou constructions de bâtiment et de fabrique d’aliments dans le but d’améliorer les performances énergétiques et de réduire les intrants.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
29

STRUCTURE PORTEUSE
AIRFAF Nord-Est

PRINCIPALE PRODUCTION
Polyculture-élevage

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Autonomie alimentaire des élevages

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

AirFAF Nord Est

PARTENAIRES ENGAGES

Chambre Régionale d'Agriculture de Bourgogne-Franche-Comté, CIRHYO