GIEE, retour à la page d'accueil

Régénérer et maximiser les services fourragers et environnementaux

Flux RSSImprimer la page

Les exploitations impliqués dans le projet se sont réunis dans l'objectif d'améliorer le renouvellement des prairies permanentes, d'augmenter leur efficacité et leur rendement avec le moins d'intervention possible tout en améliorant l'activité biologique. A fin d'y parvenir, ils réfléchissent ensemble à appliquer les méthodes de l'agriculture de conservation sur leurs prairies.

DESCRIPTION DU PROJET

Les nouvelles perspectives offertes par l’agro-écologie permettent d’ouvrir et de renouveler la réflexion sur la conduite des prairies. Il s’agit d’aller au-delà de l’optimisation de la production quantitative et qualitative des fourrages et des prairies en ajustant au mieux les intrants. Ce sont les méthodes de l’agriculture de conservation appliquées aux écosystèmes prairiaux qui vont être explorées par ce projet.

Le contexte local est celui de producteurs de lait en AOC comté très orientés vers la recherche de l’autonomie fourragère. Le projet s’articule autour de la mise en place de sursemis dans des prairies permanentes. De nombreuses modalités vont être testées : variétés, mélanges fourragers ou non, techniques d’implantations, matériels utilisés, fertilisation, etc. Elles visent à faire émerger des références locales répondant aux objectifs des éleveurs. Les essais seront menés dans des conditions pédoclimatiques assez variées, représentatives de celles rencontrées sur les plateaux jurassiens.

Le projet est conduit de manière très collective par les agriculteurs, s’appuyant sur des méthodes éprouvées depuis longtemps au sein des associations fédérées par la FRGEDA. Ils s’appuyant sur un solide partenariat technique ouvert également aux démarches menées en parallèle comme celle du Limousin.

Au-delà des expérimentations, le projet veut réinvestir le fonctionnement de l’écosystème sol prairie. L’approche économique et environnementale est donc inhérente à la méthode de travail. Les objectifs sociaux de qualité de vie et de reconnaissance externe apparaissent nettement dans l’autodiagnostic de certains agriculteurs.

Contactez

l.jerome@trame.org

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
19

STRUCTURE PORTEUSE

Association Herb@venir

PRINCIPALE PRODUCTION
Elevage

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Autonomie alimentaire des élevages

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

TRAME

PARTENAIRES ENGAGES

FRGEDA de Franche-Comté

les associations fédérées par la FRGEDA dans le Dous et le Jura