GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Centre - Val de Loire

Alter’énergies

Flux RSSImprimer la page

Un groupe d’agriculteurs d’Indre-et-Loire, membres de l’association Alter’énergies, souhaite mettre en oeuvre des leviers pour tendre vers une autonomie des systèmes de grandes cultures en matière de fertilisants, évaluer la durabilité de ces systèmes, intégrer la biodiversité comme facteur de production.

DESCRIPTION DU PROJET

En Indre-et-Loire, la spécialisation de l’agriculture vers des systèmes de grandes cultures sans élevage est une tendance particulièrement marquée des territoires de plaine. La conduite de ces systèmes est rendu possible notamment par l’importation de fertilisants. Toutefois, compte-tenu de l’augmentation du prix de ces intrants et de l’accroissement des exploitations spécialisées en céréales, la question de l’autonomie est devenue primordiale.

L’enjeu du projet est de construire et développer des systèmes de grandes cultures économes et autonomes en intrants adaptés aux contextes pédoclimatiques locaux. En Indre-et-Loire, les agriculteurs à l’initiative de ce projet, sont des pionniers sur cette réflexion qui cherche à faire évoluer leur système. En constituant un GIEE, leur volonté est de continuer à mettre en oeuvre des leviers pour tendre vers plus d’autonomie visà- vis des intrants extérieurs, mutualiser les outils de production, augmenter la valorisation de la production par une meilleure reconnaissance commerciale des pratiques environnementales conduites, limiter les impacts sur les ressources naturelles, intégrer la biodiversité comme facteur de production, améliorer les conditions de travail et lutter contre l’isolement en milieu rural.

Pour cela, le groupe organisera son projet autour de quatre axes :
— mettre en oeuvre sur les exploitations agricoles différents leviers techniques pour améliorer l’autonomie du système (diversification de l'assolement, allongement des rotations, introduction de légumineuses dans la rotation des cultures, restitution de culture à la parcelle) ;
— évaluer la durabilité de ces systèmes qui se basent sur la recherche d’autonomie en intrants ;
— développer des infrastructures agro-écologiques (IAE) pour favoriser la biodiversité fonctionnelle ;
— mettre en réseau les agriculteurs entre eux et communiquer pour donner envie aux agriculteurs du territoire de développer des pratiques économes en intrants.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
5

STRUCTURE PORTEUSE
Alter’énergies

PRINCIPALE PRODUCTION
Grandes cultures

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Diversification des assolements – allongement des rotations

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

Association à vocation agricole

PARTENAIRES ENGAGES

GABBTO de Touraine
Réseau Inpact37
Réseau agriculture durable