GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Centre - Val de Loire

Mutualisation des expériences et compétences pour optimiser les systèmes de cultures sous couverts vivants

Flux RSSImprimer la page

Au coeur de la zone dite « intermédiaire » du département du Cher, un groupe de céréaliers et de polyculteurs-éleveurs s’interroge sur la durabilité du système traditionnel de rotation blé-orge-colza. Ces agriculteurs souhaitent utiliser la technique du semis sous couverts vivants pour leur permettre de concilier les enjeux socio-économiques (compétitivité des exploitations, maintien des filières et de l’emploi) et environnementaux de ce territoire (ressource en eau, biodiversité, érosion-fertilité des sols).

DESCRIPTION DU PROJET

Dans le département du Cher, dans la Vallée de Germigny et la Basse Champagne Berrichonne, les systèmes d’exploitation basés sur les rotations blé-orge-colza sont agronomiquement et économiquement fragilisés. Sans adaptation des systèmes de cultures, l’agriculture locale risque de voir s’éroder économiquement un certain nombre d’exploitations avec une mise en péril certaine de leur durabilité.

Le groupe GEDA « Plus avec moins » composé de céréaliers et polyculteurs éleveurs, adhérant à la FDGEDA du Cher, souhaite travailler sur la pertinence du semis sous couverts vivants (SCV), soit avec destruction du couvert au moment du semis, soit avec implantation des cultures directement dans le couvert. D’autres pratiques seront mises en place : diversification des rotations, implantations de légumineuses dans les systèmes de culture et maintien de la biodiversité.

Ce groupe fait le pari de la réussite agronomique par une meilleure fertilité des sols ; économique en améliorant leur marge par une meilleure maîtrise de leurs charges ; environnementale par un meilleur contrôle de leur niveau d’intrants, de leur bilan énergétique et de la biodiversité à l’échelle de l’exploitation ; sociale par le besoin de main d’oeuvre engendré par cette technique et la force du tissu rural qui y est lié.

Les 6 actions prévues seront menées de manière simultanée sur les 5 ans du projet :
— accompagnement des agriculteurs pratiquant le SCV ;
— ateliers de co-conception de systèmes innovants en semis SCV ;
— acquisition de références agronomiques par le groupe lui-même ;
— évaluation multi-critères des systèmes de culture en SCV sous l’angle de l’agroécologie (notamment par l’outil CRITER/ MASC de l’INRA) ;
— formations et visites extérieures ;
— communication et capitalisation sur les performances des systèmes de SCV (avec notamment une ouverture par an au public d’une exploitation du GIEE ainsi qu’une présentation des résultats obtenus par le GIEE aux élèves du lycée agricole du Sollier à Bourges).

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
11

STRUCTURE PORTEUSE
Fédération départementale des GEDA du Cher

PRINCIPALE PRODUCTION
Grandes cultures

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Couverts végétaux

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

GEDA ou Fédération de GEDA

PARTENAIRES ENGAGES

Chambre d’agriculture du Cher
ARVALIS
Terre inovia
INRA
GIEE Magellan de la Nièvre
Lycée agricole du Sollier à Bourges