GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Ile-de-France

Lever collectivement les freins techniques à l'agriculture de conservations des sols

Flux RSSImprimer la page

Neuf agriculteurs en polyculture d’Île-de-France et du Centre-Val de Loire constituent un collectif afin de progresser dans la connaissance et la pratique de l’agriculture de conservation des sols. Cette démarche vise, par le partage d’expériences, à développer l’expertise des membres du groupe afin de maintenir, voire d’améliorer les performances économiques des exploitations tout en préservant la qualité de l’eau, des sols et la biodiversité.

DESCRIPTION DU PROJET

Neuf agriculteurs du Sud Bassin parisien, chacun engagé à un stade différent dans l’agriculture
de conservation des sols, ont décidé de former un collectif afin d’améliorer leurs connaissances et leurs techniques en partageant leurs expériences sur quatre thématiques :

  • méthodes alternatives de gestion des campagnols : en agriculture de conservation des sols, l’absence de travail du sol et la mise en place d’un couvert durable favorisent le développement des campagnols en leur fournissant un habitat et de la nourriture.
    L’objectif est de tester l’effet de différentes variétés de cultures et de différents couverts sur les populations de campagnols ;
  • gestion de la fertilisation en agriculture de conservation des sols. L’objectif est d’adapter les méthodes de fertilisation au fonctionnement du sol ;
  • définition de variétés adaptées en agriculture de conservation des sols ;
  • identification de couverts permettant de réduire les intrants (produits phytosanitaires et engrais).


Des essais sur chacune de ces thématiques seront mis en place ; les résultats seront partagés au sein du collectif et avec d’autres agriculteurs s’intéressant à l’agriculture de conservation ainsi qu’avec des collectivités et des habitants du territoire.

L’objectif de ce projet est d’acquérir des connaissances et des compétences permettant d’une part une meilleure maîtrise des intrants et un maintien voire une amélioration des rendements, et d’autre part la préservation de la biodiversité, de la qualité de l’eau et des sols. Le travail du collectif permet par ailleurs des échanges entre agriculteurs et avec d’autres acteurs du territoire.

A télécharger - Livrables

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
9

STRUCTURE PORTEUSE
Association APAD Sud Bassin Parisien

PRINCIPALE PRODUCTION
Grandes cultures

PRINCIPALE THÉMATIQUE
Conservation des sols

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT
TRAME

PARTENAIRES ENGAGES
FREDON
TRAME
Réseau national de l'APAD