GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Nouvelle-Aquitaine

Développer le désherbage mécanique

Flux RSSImprimer la page

4 agriculteurs - cultivateurs du Sud de l’Adour, dont 2 en boeuf de Chalosse et 1 en poulet et pintade Label, s’orientent vers le désherbage mécanique pour préserver la qualité de la ressource en eau.

DESCRIPTION DU PROJET

Le Sud-Adour se caractérise par une forte orientation agricole marquée par la prédominance de la maïsiculture (plus de 60% de la surface agricole utile). Aujourd’hui, des transferts récurrents de produits de désherbage du maïs vers les cours d’eau participent à la problématique de la qualité de l’eau, prégnante sur ce territoire. Des agriculteurs membres du groupement de développement agricole de Pouillon-Peyrehorade ont alors fait le choix d’acquérir en commun du matériel de désherbage mécanique. A court terme, l’objectif du projet est de rassembler une dizaine d’autres agriculteurs afin de diffuser ces pratiques à l’échelle des deux cantons concernés.

Afin d’accompagner et de favoriser le développement du désherbage mécanique (binage, désherbage mécanique sur le rang, binage inter-rang, etc), les actions suivantes sont prévues : acquisition de références locales, suivi, observation et accompagnement technique. L’efficacité du désherbage sera évaluée par la méthode VigieFlore sur les parcelles où un binage aura été effectué. Le désherbage mécanique permettra d’économiser les herbicides et une réduction importante de l’indicateur de fréquence des traitements (IFT) est visée. Enfin, l’économie réalisée par la réduction d’achats d’intrants sera comparée avec le coût du désherbage mécanique.

Ce collectif a pour ambition de réduire ses impacts polluants sur l’eau, le sol et l’air. La réduction (voire l’arrêt) des herbicides doit contribuer à une meilleure performance économique (réduction des charges individuelles), environnementale et sociale (diminution de l’utilisation de produits dangereux). L’acquisition du matériel de désherbage mécanique en CUMA permettra une réduction des charges par la mutualisation et une dimension sociale accrue : consolidation des liens entre adhérents et mutualisation de la force ouvrière pour gérer les points de travail. Enfin, le caractère innovant du projet réside dans l’ambition de développer cette pratique sur un secteur où les contraintes sont importantes (temps de travail limité dû à l’importance des élevages, accessibilité des parcelles difficile…).

A télécharger - Livrables

Contactez

l'animateur du GIEE

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
4

STRUCTURE PORTEUSE
Groupement de développement agricole (GDA) de Pouillon Peyrehorade

PRINCIPALE PRODUCTION
Grandes cultures

PRINCIPALE THÉMATIQUE
Systèmes autonomes et économes en intrants

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT
Chambres d'agriculture des Landes

PARTENAIRES ENGAGES
Fédération départementale des Coopératives d’utilisation de matériel agricole (CUMA) des Landes

DATE DE RECONNAISSANCE DU PROJET
4 juin 2015

DUREE DU PROJET
3 ans

TERRITOIRE CONCERNE
Peyrehorade

Organisme de développement agricole chargé de la capitalisation des résultats
Chambre d'agriculture des Landes