GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Nouvelle-Aquitaine

Optimiser la récolte, la conservation et l'affectation des fourrages en élevage bovin allaitant

Flux RSSImprimer la page

Les éleveurs de 5 exploitations du Groupe de vulgarisation agricole de Pontarion, orientées en production de viande bovine sur des surfaces dominées par les prairies multi-espèces, s'engagent en GIEE pour affiner la gestion des fourrages, de la récolte à la distribution.

DESCRIPTION DU PROJET

Les 5 exploitations travaillent ensemble et partagent des préoccupations communes depuis plusieurs années. Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages (PSHF), ils ont fait le choix d’implanter des prairies multi-espèces riches en légumineuses afin d’améliorer l’autonomie alimentaire de leur élevage. En 2013, ils ont acquis par l’intermédiaire de la Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole (CUMA) une chaîne de fenaison qu’ils valorisent pour la récolte de l’ensemble de leurs fourrages.

Adhérents du Groupe de vulgarisation agricole (GVA) de Pontarion et de la CUMA de la vallée du Thaurion, ils ont mis en place en 2015 avec la chambre d'agriculture un essai sur la récolte de fourrages, conduit en partenariat avec ARVALIS Institut du végétal, COOP de France Limousin, les établissements KUHN et MICARD. L'objectif était de comparer l’efficacité des faucheuses classiques et des faucheuses conditionneuses, tout en mesurant les pertes de fourrages liées aux différentes étapes de la récolte. Les premières observations laissent apparaître des pertes de récolte liées à la mécanisation pouvant atteindre 1 tonne de matière sèche par hectare soit près de 20% de la récolte, ce qui justifie la nécessité de poursuivre les travaux dans ce domaine.

D’autre part, les éleveurs font le constat qu’ils ont encore d’énormes progrès à réaliser dans la valorisation de leurs fourrages car ils ne sont pas en mesure de gérer finement l’affectation des différents fourrages en fonction des différentes catégories de bovins et des périodes de rationnement.

En résumé, les objectifs du projet sont de :

  • limiter les pertes de récolte de fourrages par le choix de matériels performants et adaptés ;
  • identifier et trier les stocks de fourrages en fonction de leur valeur alimentaire ;
  • établir un plan de rationnement précis pour améliorer l’autonomie alimentaire de l’élevage ;
  • améliorer l’organisation du travail sur les exploitations.

A télécharger - Livrables

Fiche de description du projet

Synthèse plateforme de démonstration 2017 du GIEE

Présentation lors des rencontres de l'installation - sept 2016

Essai FANAGE

Récolter un foin multi-espèces graminées légumineuses : Impact d'un itinéraire récolte foin sur la vitesse séchage, les pertes au champ et la consommation de carburant

Optimisation de la récolte de fourrage par le GIEE

 

Présentation du protocole d'essais mis en place pour récolter des prairies multi-espèces :

Résultat de l'essai de 5 andaineurs pour le foin dans la Creuse :

Contactez

l'animateur du GIEE

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
9

STRUCTURE PORTEUSE
Groupe de vulgarisation agricole (GVA) de Pontarion

PRINCIPALE PRODUCTION
Polyculture-élevage

PRINCIPALE THÉMATIQUE
Autonomie alimentaire des élevages

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT
Chambre d'agriculture de la Creuse

PARTENAIRES ENGAGES
Coopérative d’utilisation de matériel agricole (CUMA) de la vallée du Thaurion
Établissements KUHN
Établissements MICARD

DATE DE RECONNAISSANCE DU PROJET
21 décembre 2015

DUREE DU PROJET
3 ans

TERRITOIRE CONCERNE
Vallée du Thaurion

Organisme de développement agricole chargé de la capitalisation des résultats
Chambre d'agriculture de la Creuse