GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Occitanie

Qualiprat - Lacaune-Murat

Flux RSSImprimer la page

Avec les Prairies à flore variée (PFV), placer la qualité et la pérennité au coeur des systèmes fourragers de la montagne tarnaise

Afin de faire face à la dépendance de leurs systèmes d'élevage aux aliments azotés malgré un assolement très herbager et des chargements limités, les agriculteurs de deux Groupements de développement agricole (GDA) et d'un Groupement de vulgarisation agricole (GVA) de la montagne tarnaise souhaitent introduire à un niveau important les Prairies à flore variée, avec des mélanges prairiaux complexes, au sein de leurs systèmes fourragers.

DESCRIPTION DU PROJET

Trois groupements professionnels agricoles du territoire de la partie tarnaise du Parc naturel régional du Haut-Languedoc, qui se sont largement impliqués dans la réflexion préalable au programme LEADER du Groupe d’action locale (GAL) du Haut-Languedoc, portent ensemble le projet du GIEE QUALIPRAT. Ce projet mobilise les leviers indispensables à la réussite de l'introduction de ces Prairies à flore variée (PFV) : une adaptation fine des mélanges grâce à l'outil CAPFLOR, la compréhension des paramètres favorables à leurs cultures, la valorisation maximisée de ces prairies de haute qualité par le pâturage et le séchage en grange, la mise en place d’organisations collectives au niveau territorial permettant de lever les freins à leur développement, en particulier la gestion collective de l’approvisionnement en semences, l’organisation d’une filière territoriale d’amendements calcaires locaux ou l’organisation collective des semis et séchage des fourrages.
Il s’agit de structurer un système fourrager de PFV en optimisant la conduite technique, de comprendre et maîtriser les paramètres environnementaux favorables aux PFV, d’optimiser la valorisation animale de l’herbe produite et de valoriser économiquement ce système fourrager au travers du produit fini au sein des filières locales.

La recherche de la performance à la fois économique, environnementale et sociale des exploitations passe, au-delà de l’introduction de PFV et de la modification de pratiques à la parcelle, par une véritable recherche de réaménagement des systèmes fourragers pour les baser sur les prairies à flore variée en travaillant sur l’ensemble du système d’exploitation.

L’approche collective territoriale avec tous les partenaires est très importante et sera un point clé de la réussite des trois GIEE qui s’intègrent au projet de Groupe opérationnel du Partenariat européen pour l'innovation (PEI), retenu à l’appel à projets 2015 du Plan de développement rural (PDR) Midi-Pyrénées. Ce GO-PEI QUALIPRAT Midi-Pyrénées sera un fort vecteur de transferts et d’échanges de résultats. La Chambre d’agriculture du Tarn, chef de file du projet, s’attachera à capitaliser les données et résultats du GIEE : ceux concernant les éléments techniques relatifs aux systèmes d’exploitation mais aussi ceux concernant l’expérience et les leviers de réussite des projets collectifs territoriaux.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
5

STRUCTURE PORTEUSE
Groupement de Développement Agricole (GDA) de Lacaune-Murat

PRINCIPALE PRODUCTION
Élevage bovin – orientation viande (et élevage caprins, ovins et autres herbivores)

PRINCIPALE THÉMATIQUE
Autonomie alimentaire des élevages

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT
Chambre d’agriculture du Tarn

PARTENAIRES ENGAGES
INRA UMR-AGIR
Maison de l’Élevage
Etablissement départemental de l’élevage (EDE) du Tarn
FDCUMA du Tarn