GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Occitanie

Réseau de fermes pilotes Ecoantbio

Flux RSSImprimer la page

Le sanitaire au cœur du pilotage technico-économique de l'élevage

Le réseau de fermes pilotes expérimente et référence la médecine dite préventive et de troupeau pour réduire l’utilisation des antibiotiques et transformer la gestion sanitaire du troupeau en outil de pilotage des élevages au service de leur performance technique, économique et environnementale.

DESCRIPTION DU PROJET

Le Plan EcoAntibio, renouvelé par le gouvernement pour la période 2017-2021 a pour objectif de réduire l’utilisation des antibiotiques pour l’homme et les animaux (concept "one health"). En agriculture, des efforts considérables ont été faits, notamment dans les filières porcines et avicoles, où l’utilisation des antibiotiques a été largement diminuée. Cependant, pour s’inscrire dans la durée, la réduction des antibiotiques doit être pensée à une échelle systémique dans les élevages, par des changements de pratique sur les animaux et leur environnement, en repositionnant le sanitaire comme outil de pilotage de l'exploitation. Afin d’observer et d'expérimenter l'approche préventive de la gestion sanitaire des troupeaux, nous avons organisé un réseau de 6 fermes volontaires et motivées pour explorer et apprendre à utiliser de façon collective les fonctionnalités offertes par les écosystèmes et leurs équilibres. Cette démarche vise à favoriser très largement le préventif par rapport au curatif en se servant d’indicateurs sanitaires clés à l’échelle du troupeau (alimentation, hydratation, logement etc.) et plus largement du système de production (sol, temps de travail, gestion des intrants et des effluents ...). La réduction souhaitée de l’utilisation des antibiotiques (et éventuellement d’autres intrants sanitaires tels que les antiparasitaires) permet entre autre de diminuer les pressions sur l’environnement, diminuer l’antibiorésistance, améliorer les résultats technico-économiques des élevages et réduire la charge de travail des exploitants agricole.

Aujourd'hui, ce mode de gestion sanitaire est très peu utilisé par l'éleveur et ses conseillers. Dans ce cadre, le GDS 31 en partenariat avec la Chambre d’Agriculture et la profession vétérinaire, souhaite apporter des outils à la profession pour mettre en place « une gestion globale sanitaire du troupeau » dans les exploitations d’élevage et mettre en place une synergie collaborative entre ces acteurs de l'élevage.Les résultats et références obtenus seront diffusés le plus largement possible dans le réseau des GDS. La répartition géographique des fermes pilotes, permettra l'organisation de visites d'exploitation et des communications sur l'ensemble du département et toutes ses composantes pédoclimatiques.

Contactez

l'animateur du GIEE

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
13

STRUCTURE PORTEUSE
Groupement de Défense Sanitaire de la Haute Garonne

PRINCIPALE PRODUCTION
Élevage

PRINCIPALE THÉMATIQUE
Conditions de travail - Agriculture biologique - Systèmes autonomes et économes en intrants - Conservation des sols

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT
Groupement de Défense Sanitaire de la Haute-Garonne

PARTENAIRES ENGAGES
Chambre d'agriculture de la Haute Garonne
Conseil Départemental
Groupement Technique Vétérinaire de Haute Garonne
Fédération Régionale des GDS d'occitanie.

DATE DE RECONNAISSANCE
30/08/2018

DURÉE DU PROJET
44

NOM DU TERRITOIRE
Haute-Garonne

CAPITALISATION
Chambre d'agriculture de la Haute-Garonne