GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Occitanie

Valorisation de terres peu productives en zones érosives

Flux RSSImprimer la page

Côteaux de l'Hers

Assolement concerté valorisant des terres peu productives, avec aménagement d’espaces tampons en zones érosives et valorisation des infrastructures agro-écologiques, diversification et allongement de la rotation céréales-grandes cultures intégrant des céréales secondaires, création des filières corrélatives (épeautre-pain) et réflexion sur des productions énergétiques (biomasse et méthanisation).

DESCRIPTION DU PROJET

La démarche du GDA des Côteaux de l’Hers s’inscrit dans celle plus large de l’ADAOA qui regroupe et fédère la profession agricole du Grand Ouest Audois (organismes de développement agricole, coopératives …) dans une approche économique multi-filières du bassin de production, globale et ancrée dans son territoire.

Situé sur une zone où les systèmes culturaux en grandes cultures classiques ont atteint leurs limites (exploitations céréalières à dominante conventionnelle en sec ou en irrigué - blé dur, tournesol, maïs semences, très dépendantes des intrants extérieurs - engrais minéraux et produits phytosanitaires), le GIEE vise à ouvrir des perspectives nouvelles, dans le contexte de réforme de la PAC et sur un secteur à forts enjeux environnementaux (pentes et érosion, nitrates, Natura 2000). L’enjeu est de passer d’une logique de réglementation subie à une approche proactive, en amplifiant des pratiques préservant qualité de l’eau, biodiversité et sols.

Il s’agit au sein du groupe de tester ensemble différents dispositifs tampons, pratiques et itinéraires techniques, d’organiser démonstrations, formations-action et phases de diagnostic. Il s’agit aussi d’acquérir le matériel nécessaire, d’intégrer de nouvelles cultures et de structurer les filières associées.

La performance à la fois économique, environnementale et sociale du projet s’exprime par :

  • l’amélioration de systèmes céréaliers sous contraintes et dans un contexte de diminution des aides, avec réduction des charges, mutualisation du matériel, réflexion sur les débouchés pour les produits de diversification ;
  • les effets positifs, à l’échelle de sous-bassins versants, de l’assolement concerté et des zones tampons épuratoires face à la nécessité de limiter l’utilisation et le transfert de polluants, de prévenir l’érosion et de couvrir les sols en permanence ;
  • le travail de concertation locale.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
40

STRUCTURE PORTEUSE
GDA (Groupement de Développement Agricole) Coteaux de l’Hers

PRINCIPALE PRODUCTION
Grandes cultures

PRINCIPALE THÉMATIQUE
Diversification des assolements – allongement des rotations

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT
Chambre d'agriculture de l’Aude

PARTENAIRES ENGAGES
ADAOA (Alliance pour le développement agricole du Grand Ouest audois)
Institut technique Arvalis
Institut technique Cetiom (Centre Technique Interprofessionnel des Oléagineux Métropolitains)
Coopérative Arterris