GIEE, retour à la page d'accueil

Conservation des sols

Flux RSSImprimer la page

Travail de groupe vers l'agro-écologie

Membres d'un groupement de développement agricole en Sarthe (GDA), 22 exploitants s'engagent dans une démarche collective. Elle vise d’une part à renforcer la performance globale des exploitations par le perfectionnement technique sur l’agriculture de conservation des sols. D’autre part elle consiste à installer des échanges avec les acteurs du territoire en mettant en avant que le maintien de sols vivants a un impact positif sur la qualité de l’eau et sur la réduction de l’érosion.

DESCRIPTION DU PROJET

Le projet a pour objectif de pérenniser la fertilité des sols agricoles en les préservant contre les processus de dégradation en particulier contre l’érosion.

La mise en oeuvre repose sur :

  • la couverture maximale des sols, par les résidus des cultures précédentes ou par des plantes de couverture implantées en inter-cultures ou en couverts vivants permanents ;
  • l'abandon du travail du sol pour limiter au strict minimum la perturbation de l’activité biologique, de favoriser la porosité verticale naturelle du sol et d’augmenter la matière organique ;
  • l'allongement et la diversification des successions culturales, à travers l’alternance de familles de plantes (légumineuses, céréales, crucifères) et le recours aux cultures intermédiaires et aux associations de cultures.


En outre, les participants affirment une volonté de partager, au sein du GIEE, un savoir faire en matière de gestion performante de l'exploitation par des échanges sur la base d'indicateurs de performance : charges de mécanisation, heures d’utilisation d’automoteurs pendant l'année, achat de carburant.... Ils souhaitent aussi ouvrir un espace de dialogue avec les autres acteurs du territoire (collectivités locales, agence de l'eau, associations environnementales...) sur la problématique de la conservation des sols en les associant au sein d'un comité de pilotage. Enfin, ils projettent de créer un collectif d’agriculteurs experts capable de diffuser des références techniques, des outils de diagnostic et de raisonnements agronomiques pour d'autres agriculteurs.

L’intérêt du projet s'analyse sous l'angle économique, environnemental et social par la réduction des consommations d’énergie fossile, la diminution de l’artificialisation du milieu (intrants, travail du sol), la maîtrise des adventices, une moindre érosion et évaporation des sols, la préservation de la fertilité, l’amélioration de la biodiversité mais aussi la mutualisation des savoir-faire et la diffusion de pratiques agro écologiques.


A télécharger - Livrables

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
22

STRUCTURE PORTEUSE
GDA Saint Calais

PRINCIPALE PRODUCTION
Élevage avicole
Élevage bovin – orientation lait
Élevage bovin – orientation viande
Polyculture-élevage
Grandes cultures (céréales)

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Conservation des sols

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

TRAME : association de développement agricole et rural

PARTENAIRES ENGAGES

Université du Maine, Association pour la Promotion d'une Agriculture Durable (APAD), Association
Régionale pour l’Etude et l’Amélioration des Sols (AREAS) du Pays de Caux, FRGEDA Pays de la Loire, TRAME, APAD Perche CIVAM Sarthe, société Approflex, Communauté de Commune de St Calais, Pays de Perche sarthois, Fédération de la chasse, Sarthe Nature Environnement