GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Pays de la Loire > Des agriculteurs du nord-Vendée veulent concilier zéro phytos et impact carbone nul

Des agriculteurs du nord-Vendée veulent concilier zéro phytos et impact carbone nul

Flux RSSImprimer la page

Concilier zéro phytos et impact carbone nul en Vendée

A l’initiative de quelques éleveur.se.s de vaches laitières du Nord Vendée, un groupe d’échange, animé par le Groupement des Agriculteurs Bio de Vendée (GAB 85), s’est constitué en juin 2018. L’idée est que chaque membre puisse réaliser un diagnostic pour définir le bilan carbone de sa ferme et identifier des axes d’amélioration possibles.

DESCRIPTION DU PROJET

L’Accord de Paris se donne pour objectif de limiter le réchauffement en dessous de 2°C d’ici à 2100. Dans ce cadre, la France s’est engagée à réduire de 40 % ses émissions de GES d’ici à 2030, l’agriculture représentant près d’un cinquième de ces émissions. Par leur démarche, les éleveur.se.s du groupe s’attachent à contribuer à leur échelle à cet enjeux global d’atténuation du changement climatique, mais aussi à trouver des solutions collectivement pour s’adapter aux évolutions du climat déjà perceptibles sur leurs fermes.

Quelques leviers ont été soulevés, et seront travaillés durant les 3 prochaines années : raisonner sa fertilisation (notamment arrêt des engrais minéraux pour les agriculteurs non bio), favoriser l’autonomie sur la ferme pour diminuer l’achat d’aliments (en particulier de concentrés), diminuer l’âge au vêlage, augmenter le linéaire de haies, réduire le travail du sol, augmenter la part d’herbe dans les rations, etc. Autant de pistes pour faciliter l'arrêt de l'utilisation de produits phytosanitaires et faire évoluer son système vers plus de cohérence, au-delà du cahier des charges de l’agriculture biologique. 

OBJECTIFS DU PROJET

Ce projet englobe plusieurs objectifs, liés les uns aux autres :

  • économique en diminuant certaines charges de l'exploitation : 0 produits phytosanitaires et engrais chimiques de synthèse sur les cultures, diminution du nombre de passages d’outils, utilisation d’outils moins puissants, optimisation de l’usage électrique, autonomie alimentaire...
  • environnemental : moindre pollution des eaux diffuses de surface grâce à l'agriculture biologique, réduction des gaz à effet de serre en limitant sa consommation de carburant, allongement des prairies temporaires, associations d'espèces, 0 sol à nu pour maintenir une biodiversité cultivée...
  • social : discussion sur le temps de travail sur les fermes (astreinte, pics saisonniers et réunions à l'extérieur) pour travailler moins mais mieux, portes ouvertes sur les fermes pour valoriser les travaux du groupe, échanger avec d'autres...

Des rencontres collectives permettront de réfléchir et apporter des solutions aux sujets suivants :

  • l'impact carbone sur la ferme (quels leviers pour diminuer mes émissions de GES et augmenter mon stockage de carbone ?),
  • la réduction du travail du sol sans utilisation de produits phytosanitaires (quels itinéraires techniques ? quels outils ?),
  • les couverts végétaux (lesquels en fonction de l'objectif visé ?),
  • l'agroforesterie (comment intégrer l'arbre dans mon système de production ?),
  • le travail sur la ferme (quels travaux d'astreintes et saisonniers ? comment optimiser son temps de travail et se libérer du temps libre ?).

2 voyages d'étude sont prévus sur les 3 ans chez des agriculteurs pionniers dans d'autres régions/pays.  Le collectif est en partenariat avec un établissement scolaire agricole : intervention en classe, visites des fermes du groupe, invitation aux journées techniques…

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
11

STRUCTURE PORTEUSE
GAB85

PRINCIPALE PRODUCTION
Polyculture-Elevage

PRINCIPALE THEMATIQUE
Changement climatique et émissions de GES (gaz à effet de serre)

AUTRES THEMATIQUES AU CŒUR DU PROJET
Autonomie alimentaire des élevages
Conditions de travail

STRUCTURE D’ACCOMPAGNEMENT
GAB85

PARTENAIRES ENGAGES
Eleveurs locaux
30 000 TCS bio
Chambre d’agriculture
UDCUMA 85
CPIE Sèvre et bocage
Lycée Nature

DATE DE RECONNAISSANCE DU PROJET
21/03/2019

DUREE DU PROJET
36 mois

TERRITOIRE CONCERNE
Vendée