GIEE, retour à la page d'accueil

Développement du pâturage tournant dynamique

Flux RSSImprimer la page

Mise en place, développement et vulgarisation du pâturage dynamique tournant (PTD) chez les éleveurs d'herbivores

En s’appuyant sur les ressources de la Mayenne et les techniques d’optimisation du pâturage, le projet vise à démontrer qu'il est possible d’aider les élevages d’herbivores à concilier contribution à la lutte contre le réchauffement climatique, amélioration du revenu et pérennisation des entreprises, grâce à la technique du Pâturage tournant dynamique (PTD).

DESCRIPTION DU PROJET

Les élevages de bovins sont fortement dépendants des intrants, dans un contexte défavorable d’augmentation des prix et avec une concurrence ponctuelle mais marquée des céréales. En conséquence, les bilans énergétiques et d’émissions de gaz à effet de serre ne sont pas bons et ce malgré le potentiel des infrastructures mayennaises : 70 % des surfaces fourragères sont constitués d’herbe. Les capacités de stockage de carbone sont donc considérables. Les haies et les nombreux point d’eau et rivières sont une source de biodiversité et les systèmes à dominante herbe doivent permettre la garantie de ces ressources. Mais la spécialisation et la mécanisation limitent les effets positifs.

La méthode proposée dans le projet vise à l’augmentation de la productivité quantitative et qualitative des prairies, à la diminution d’emploi d’engrais minéraux et de produits phytosanitaires ainsi qu’à l’augmentation de la longévité des prairies et, s’agissant d’une approche systémique, elle prend en compte l’interactivité entre l’animal, l’herbe et le sol.

Deux actions seront conduites dans la cadre de ce GIEE :

  • la formation collective et de suivi individuel des éleveurs qui s’engagent dans la technique du PTD ;
  • la récolte de références permettant de chiffrer l’apport du PTD au niveau de l’économie de chaque exploitation, au niveau environnemental et au niveau social, qui permettra de disposer d’indicateurs objectifs pour appuyer la connaissance et la diffusion de la technique et sa valorisation.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
22

STRUCTURE PORTEUSE
ELROC

PRINCIPALE PRODUCTION
Polyculture-élevage

PRINCIPALE THEMATIQUE
Autonomie alimentaire des élevages

AUTRES THEMATIQUES AU CŒUR DU PROJET
Échanges agriculteurs – éleveurs
Biodiversité naturelle (dont éléments de paysages)

STRUCTURE D’ACCOMPAGNEMENT
ELROC
PARTENAIRES ENGAGES
INNOV ECO 2, SOLAGRO, réseau BASE, Chambre d’Agriculture de la Mayenne, Syndicats d’eau, CIVAM Bio, AOC Maine Anjou, Laboratoires d’analyses herbe et sol

DATE DE RECONNAISSANCE DU PROJET
28/12/2015

DUREE DU PROJET
77 mois

TERRITOIRE CONCERNE
Département de la Mayenne