GIEE, retour à la page d'accueil

Gagner en autonomie alimentaire par la maîtrise des fourrages

Flux RSSImprimer la page

Gagner en autonomie alimentaire, maîtriser la qualité des fourrages tout en favorisant les pratiques agro-écologiques

L'objectif principal est d'éprouver des méthodes culturales simplifiées et la couverte permanente des sols pour renforcer l'autonomie alimentaire tout en encourageant des usages agro-écologiques.

DESCRIPTION DU PROJET

Le travail du GIEE est situé sur le canton de Nort-Sur-Erdre et également en partie sur les marais de l’Erdre, classés zone Natura 2000. La nappe de Nort-Sur-Erdre alimente plusieurs captages en eau potable, le sous-bassin versant de l’Erdre et l’aire de captage de Mazerolles sur lesquels la problématique de la qualité de l’eau est très présente. Les 7 exploitations concernées par le GIEE sont différentes (2 en bio et autres conventionnelles et productions variées). Leur point commun est un système principalement basé sur les prairies.

7 exploitations adhérentes à la CUMA des Volontaires ont décidé collectivement d’améliorer leur autonomie alimentaire, fourragère et protéique, et donc d’auto-produire ou acheter localement les aliments nécessaires à l’alimentation, avec notamment la construction d’un séchoir de fourrages et grains en Cuma. Le groupe veut faire cette évolution vers plus d’autonomie en favorisant l’émergence de pratiques agro-écologiques telles que les techniques culturales simplifiées, la couverture permanente des sols et la réduction des produits phytosanitaires.

Avec cette évolution des pratiques, les agriculteurs agiront sur l’écosystème local de manière positive tout en maintenant un niveau de production satisfaisant. Ils pourront communiquer sur les nouvelles pratiques et sur les organisations collectives de manière à rassembler de nouveaux adhérents dans ce changement et ainsi optimiser et maximiser la mutualisation. Cela participe à l’émergence d’une dynamique locale.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
13

STRUCTURE PORTEUSE
CUMA des volontaires

PRINCIPALE PRODUCTION
Élevage

PRINCIPALE THEMATIQUE
Autonomie alimentaire des élevages

AUTRES THEMATIQUES AU CŒUR DU PROJET
Mise en commun des assolements
Semences (autonomie, diversité...)

STRUCTURE D’ACCOMPAGNEMENT
Union des CUMA PDL

PARTENAIRES ENGAGES
Union des cuma des Pays de la Loire
Chambre d’agriculture Pays de la Loire

DATE DE RECONNAISSANCE DU PROJET
28/12/2015

DUREE DU PROJET
76 mois

TERRITOIRE CONCERNE
Département de la Loire-Atlantique