GIEE, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Trouver un GIEE > Par région > Pays de la Loire > Maraîchage biologique diversifié de l’Anjou

Maraîchage biologique diversifié de l’Anjou

Flux RSSImprimer la page

Maraîchage biologique diversifié de l'Anjou

Le Maine-et-Loire est un département qui est confronté à de vrais problèmes de qualité des eaux de surface. L'agriculture est souvent responsable des pollutions diffuses retrouvées dans l'eau, comme dans le Layon, l'une des rivières les plus polluées de France pour ce critère. 9 maraîchers déjà acteurs sont convaincus que c’est dans le travail collectif qu’on peut trouver des solutions aux problèmes qui se posent.

DESCRIPTION DU PROJET

Ce sont à la fois des fermes expérimentées et des structures nouvellement installées qui sont confrontées aux mêmes enjeux :

  • impacts déjà observables du changement climatique sur leurs systèmes agricoles ;
  • interdiction actée ou probable de produits aujourd’hui autorisés en bio (cuivre, Novodor) ;
  • épuisements physique et psychologique des maraîchers-ères et de leurs salarié.es ;
  • pérennisation économique parfois difficile malgré une demande sociétale pour les légumes biologiques qui explose ;
  • nombreuses sollicitations d’étudiants et de porteurs de projet souhaitant s’installer en maraîchage diversifié.  

C’est pourquoi ils ont demandé au GABB Anjou de les aider à monter un groupe "30 000" pour mettre en place un programme d’actions sur plusieurs années, au service de la transition écologique de leur ferme et de toute la filière maraîchère biologique du Maine-et-Loire. La qualité du projet et son ambition agro-écologique a conduit à une double labellisation "30 000" et GIEE !  Le projet du groupe est de travailler simultanément sur les approches économique, environnementale et sociale pour viser la multi-performance :

  • l'agronomie en lien avec la diminution des produits phytosanitaires sera mobilisée pour améliorer la résilience des fermes face au changement climatique ;
  • la durabilité socio-économique sera abordée sous l'angle de la durabilité humaine du maraîcher et de ses salarié.es (physique et psychologique) ;
  • le tout a pour vocation d'être diffusé à un large public professionnel et étudiant à travers l'ouverture du groupe et des actions spécifiques.

OBJECTIFS DU PROJET

L’objectif général du groupe est que les fermes avec IFT en début de projet aient réduit de 50 % leurs IFT en fin de projet et que les autres, plus avancées, maintiennent l’optimal de "zéro IFT" tout au long du projet. Le projet reposera fortement sur des actions collectives d'échanges, de transferts, de démonstration et de diffusion. Ces rencontres collectives prendront différentes formes :

  • réunions de "fonctionnement" du groupe pour faire le point sur les actions réalisées et affiner la suite ;
  • formations thématiques avec intervenants extérieurs ;
  • échanges techniques entre pairs lors de visites "bout de champs" sur les fermes des membres du groupe, en saison ;
  • voyage d'étude pour s'enrichir d'expériences géographiquement plus éloignées (ex. territoires du sud de la France qui sont déjà expérimentés en termes de gestion de l'eau, aléas climatiques extrêmes de type sécheresse/orages violents...) ;
  • portes-ouvertes techniques à destination de professionnels (autres maraîchers bio, maraîchers conventionnels, porteurs de projet à l'installation...) et de scolaires ;
  • portes-ouvertes grand public.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
9

STRUCTURE PORTEUSE
GABB Anjou

PRINCIPALE PRODUCTION
Maraîchage

PRINCIPALE THEMATIQUE
Agriculture biologique

AUTRES THEMATIQUES AU CŒUR DU PROJET
Changement climatique (adaptation)
Conditions de travail

STRUCTURE D’ACCOMPAGNEMENT
GABB Anjou

PARTENAIRES ENGAGES
Bio Loire Océan
CAB Pays de la Loire
CIAP
FDGDON
Agronome
Ecoles de arts et métiers
Centre national de promotion horticole

DATE DE RECONNAISSANCE DU PROJET
21/03/2019

DUREE DU PROJET
36 mois

TERRITOIRE CONCERNE
Maine-et-Loire