GIEE, retour à la page d'accueil

Optimiser les pratiques agricoles en zone rétro-littorale du Talmondais

Flux RSSImprimer la page

Rechercher les voies de la performance économique, sociale et écologique, et améliorer la connaissance des impacts des pratiques sur le territoire du Talmondais

Soucieux de la qualité de leur environnement, les exploitations de ce groupement ont mis en place un système agro-écologique performant avec l’agriculture de conservation des sols dans sa version la plus aboutie du semis direct sous couvert. La valorisation optimale des prairies fait également partie de leurs pratiques car elles permettent de produire tout en ayant un impact positif sur l’environnement. Les exploitants cherchent également à gagner en autonomie par l’implantation de luzerne et de méteils riche en protéines et par une optimisation de l’utilisation de leurs engrais de ferme.

DESCRIPTION DU PROJET

A moins de 10 km des côtes vendéennes touristiques, les exploitations agricoles sont soumises à une forte pression urbaine et environnementale. Les structures agricoles ont tendance à intensifier leurs pratiques pour rester compétitives sur des surfaces en diminution avec des risques potentiels de pollution accrus. Il est donc nécessaire d’avoir des pratiques respectueuses de l’environnement.

Ce projet vise à : 

  • renforcer la performance globale des exploitations par le perfectionnement technique sur l’agriculture de conservation des sols, par les échanges sur la base d’indicateurs, d’expériences, de réussites de ses membres, par l’autonomie retrouvée.- Installer des échanges avec les acteurs du territoire : par la démonstration du lien entre les sols vivants et l’impact positif sur la qualité de l’eau et la réduction de l’érosion.
  • augmenter les potentialités agronomiques des sols par l’abandon de tout travail du sol, la couverture permanente du sol, la limitation de la germination des adventices, l’amélioration de l'activité biologique, la diversification des plantes cultivées, le stockage de carbone.

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
16

STRUCTURE PORTEUSE
Association pour la promotion d'une agriculture durable (APAD) Centre Atlantique

PRINCIPALE PRODUCTION
Polyculture-élevage

PRINCIPALE THEMATIQUE
Conservation des sols

AUTRES THEMATIQUES AU CŒUR DU PROJET
Échanges agriculteurs - éleveurs
Systèmes autonomes et économes en intrants
Qualité de l’eau

STRUCTURE D’ACCOMPAGNEMENT
FRGEDA Pays de la Loire

PARTENAIRES ENGAGES
Coopérative CAVAC
Communauté de communes du pays talmondais
Commune de Grosbreuil
Syndicat mixte de gestion des eaux Auzance et Vertonne

DATE DE RECONNAISSANCE DU PROJET
28/12/2015

DUREE DU PROJET
40 mois

TERRITOIRE CONCERNE
Communauté de communes du pays talmondais - commune de Grosbreuil – syndicat mixte de gestion des eaux Auzance et Vertonne