GIEE, retour à la page d'accueil

Une combinaison de leviers pour atteindre la pérennité économique, environnementale et humaine

Flux RSSImprimer la page

L'agro-écologie, un recours pour les agriculteurs en difficulté ?

Réunis au sein d'un GIEE, 18 exploitants ont pour objectif d'aider des éleveurs laitiers sarthois connaissant des difficultés économiques à redresser leur exploitation en adoptant ou en développant des pratiques agro-écologiques.

DESCRIPTION DU PROJET

Alors que de 1990 à 2005 le prix du lait variait peu, il connaît depuis 2007 une volatilité liée à la suppression successive des outils européens de régulation des marchés (prix d’intervention, stockage, quota...). Les hausses comme les baisses sont désormais fortes et liées davantage aux incidents climatiques, aux crises sanitaires, etc.

Dans un contexte économique contraint, le projet vise à :

  • montrer que la recherche d'autonomie alimentaire est une solution pour redresser des exploitations laitières en difficulté ;
  • démontrer que les systèmes herbagers économes en intrants permettent de concilier productivité et baisse des consommations énergétiques ;
  • faire évoluer les systèmes par l'analyse comparative des leviers techniques mis en place sur les exploitations ;
  • valider un modèle d'accompagnement ascendant basé sur la co-conception de systèmes et les échanges entre pairs.


Les actions sont principalement conduites en direction de :

  • la sécurisation du projet par la création de comité de pilotage chargé de la coordination des actions, l'animation du collectif de participants pour la bonne conduite des actions, un suivi administratif et financier du projet ;
  • l'évaluation de l'évolution des exploitations en difficulté vers des systèmes laitiers économes en intrants (évaluations techniques, environnementales et économiques) ;
  • la transmission des savoirs par la construction d'une méthode d’accompagnement permettant d’arbitrer l’articulation entre accompagnement collectif et individuel et les formes de ces accompagnements : co-conception et/ou intervention, pour la partie collective d’une part et passage de technicien et/ou parrainage, pour la partie individuelle d’autre part.
  • la synthèse, la valorisation et la capitalisation des résultats du projet.

A télécharger - Livrables

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
18

STRUCTURE PORTEUSE
CIVAM AD 72 (Centre d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et le Milieu rural – Agriculture Durable)

PRINCIPALE PRODUCTION
Élevage bovin – orientation lait

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Autonomie alimentaire des élevages

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

CIVAM AD 72

PARTENAIRES ENGAGES

Solidarité Paysans 72
Cer France
Crédit agricole