GIEE, retour à la page d'accueil

Evolution des pratiques viticoles dans le vignoble de plan de la tour

Flux RSSImprimer la page

Lutter contre l'érosion des sols et améliorer la qualité des eaux

Conscients que l'érosion croissante et récurrente des sols, mais aussi le recours à certaines pratiques viticoles, ont des impacts économiques et environnementaux négatifs, un groupe de viticulteurs, majoritairement adhérents à la cave coopérative de Plan de la Tour, a pour projet d'initier l'évolution de ses itinéraires techniques. Au programme : enherbement et pratiques d'entretien du sol visant à améliorer leur résistance à l'érosion et à réduire le recours aux herbicides, pratiques de fertilisation organique en substitution à la fertilisation minérale.

DESCRIPTION DU PROJET

Pour faire face à des phénomènes croissants d'érosion des sols agricoles accentués par les inondations qui touchent depuis quelques années la Commune de Plan de la Tour, les viticulteurs ont souhaité faire évoluer certaines pratiques viticoles courantes sur le secteur qui participent à accentuer ces problèmes. La municipalité de Plan de la Tour ainsi que la Chambre d'agriculture du Var ont apporté leur soutien à l'émergence de ce projet. Le projet vise à mettre en oeuvre des itinéraires techniques d’enherbement, d'entretien du sol et de fertilisation visant à compenser au maximum la nature sensible des sols tout en maintenant la rentabilité des exploitations et en préservant l'environnement. Ce qui est également recherché, c’est de donner à la société une image plus positive du métier de viticulteur.

Les actions envisagées sont les suivantes :

  • Définition et suivi de parcelles pilotes faisant l'objet de modifications des pratiques ;
  • Mise en place de groupes de travail, formation, démonstration d'outils… ;
  • Diffusion des résultats et communication ;
  • Élargissement de la démarche.


La préservation du capital « sols » du vignoble de Plan de la Tour contribuera à la pérennité des exploitations avec la possibilité pour les viticulteurs d'exploiter et de transmettre leurs exploitations en « bonne santé agronomique » et économique. La réduction du travail de remise en état des parcelles après chaque épisode pluvieux participera à la réduction des charges sur l'exploitation.

En matière environnementale, le projet permettra de limiter l'accumulation de terres d'érosions dans les fossés et cours d'eau, de réduire le recours aux herbicides chimiques et le transfert des résidus dans l'eau, ainsi que de limiter la fertilisation minérale. L'enherbement des vignes y favorisera la biodiversité. Plus largement, la préservation du « paysage » viticole est aussi une préoccupation pour les membres du GIEE.

D’un point de vue social, le projet vise à diminuer la pénibilité du travail en réduisant le temps de remise en état des parcelles par une meilleure organisation du travail. Par ailleurs, grâce à une utilisation réduite des herbicides chimiques et des sols plus sécurisés pour le passage des tracteurs, l’amélioration de la sécurité des agriculteurs est escomptée.

A télécharger - Livrables

Carte d'identité

NOMBRE D’AGRICULTEURS
10

STRUCTURE PORTEUSE
Societé cooperative agricole les vignerons de plan de la tour

PRINCIPALE PRODUCTION
Viticulture

PRINCIPALES THÉMATIQUES
Conservation des sols

STRUCTURE D'ACCOMPAGNEMENT

Chambre d’agriculture du Var

PARTENAIRES ENGAGES

Chambre d’agriculture du Var
Mairie de Plan de la Tour
CUMA de La Tour